Accueil Années 1950 La renarde [Gone to Earth] (Grande-Bretagne-USA, 1950) de Michael Powell & Emeric Pressburger

La renarde [Gone to Earth] (Grande-Bretagne-USA, 1950) de Michael Powell & Emeric Pressburger

0
0
218

Jennifer Jones - Gone to Earth

Fin du XIXe siècle, dans les collines sauvages du Shropshire : les amours d’une sauteuse de ruisseau, Hazel Woodus. Farouche, plus proche des animaux (et notamment de sa renarde apprivoisée qu’elle traîne partout) que des hommes, elle finit par attirer les convoitises de deux d’entre eux : le châtelain, et le nouveau pasteur de la paroisse.

Grande réussite du duo Powell-Pressburger, dont on retient avant tout les couleurs chatoyantes, et l’interprétation fiévreuse de Jennifer Jones. Quoique plus raide, la nature magnifiée par l’image m’a fait penser à l’Irlande fantasmée par John Ford dans L’homme tranquille. Mais point de quête du bonheur conjugal ici : le dénouement tragique illustre l’impossibilité du personnage à se résoudre à une existence pragmatique d’épouse. Renonçant à toute forme de communion humaine (amour conjugal et adultérin sont renvoyés dos à dos), Hazel emporte dans sa chute sa simplicité primitive, symbolisée par la renarde.

Bien qu’ayant connu de nombreux aléas dans sa production (une part impossible à identifier a été tournée par Rouben Mamoulian à Hollywood après que Selznick se soit montré insatisfait du premier montage), le film conserve le liant et la magie du conte de fées.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par notulescine
Charger d'autres écrits dans Années 1950

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Le signe des renégats [The mark of the renegade] (USA, 1951) de Hugo Fregonese

1826 : nouvel Eldorado, la Californie est convoitée par différents partis, dont la jeune r…