Accueil Années 1970 Quelques jours de la vie d’Oblomov [Neskolko dnei iz jizni Oblomova] (URSS, 1979) de Nikita Mikhalkov

Quelques jours de la vie d’Oblomov [Neskolko dnei iz jizni Oblomova] (URSS, 1979) de Nikita Mikhalkov

0
0
189

alaune3-600x440

La passivité d’Oblomov vire à la dépression mélancolique. Il ne sort plus jamais de chez lui, où il reste vautré sur le sofa. Son ami Stolz tente de le secouer : il le fait sortir et lui fait rencontrer Olga, jeune et belle aristocrate.

Adaptation intéressante mais jamais emballante du chef-d’œuvre de Gontcharov. Mikhalkov ne retient du roman que son étude de la mélancolie d’un être voué à la paresse et au détachement. Mais ce roman recèle un humour désopilant, beaucoup plus fin que les éclats grotesques (les confrontations d’Oblomov et son valet de pied vieillissant) montrés ici. Les acteurs sans doute, qui n’ont pas un potentiel comique très affûté, n’aident pas à modérer le parti pris de l’austérité.

Restent quelques belles scènes de groupe, trop rares (dans les souvenirs du héros ou dans le présent de la narration), de même qu’une séquence dynamique isolée (lorsque Stolz entreprend de faire sortir son ami dépressif dans les salons et les lieux de vie de Saint-Pétersbourg), découpée selon le montage impétueux des films burlesques du muet : de tels frémissements auraient gagné à mieux peupler le film, pour en tempérer la langueur (et la longueur…) trop appliquée.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par notulescine
Charger d'autres écrits dans Années 1970

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Terreur au Texas [Terror in a Texas town] (USA, 1958) de Joseph H. Lewis

À la fin du 19e siècle, au Texas, le nabab Ed McNeil veut spolier tous les paysans de leur…