Accueil Années 1930 Les disparus de Saint-Agil (France, 1938) de Christian-Jaque

Les disparus de Saint-Agil (France, 1938) de Christian-Jaque

0
0
247

disparus-de-saint-agil-01-g-1024x747

Au pensionnat de garçons de Saint-Agil, les « Chiche-Capon » se réunissent la nuit dans la salle de sciences naturelles, où ils prêtent serment devant le squelette Martin et s’entretiennent d’un projet de voyage aux Amériques. Mais une nuit, l’un des membres de la société secrète qui s’est attardé, voit apparaître un homme mystérieux à travers un mur. Il en parle aux autres qui ne le prennent pas au sérieux et peu de temps après, il disparaît sans laisser de trace…

Classique estampillé « qualité française », le film perpétue son charme grâce à une interprétation globale fabuleuse (enfants et adultes rivalisent d’inspiration) et un sujet original, nimbé de fantastique et traversé par l’anxiété d’une époque (un des professeurs à l’esprit belliqueux se réjouit de l’imminence de la guerre). L’histoire de Pierre Véry, féconde en projections, devait trouver son prolongement naturel au cinéma. Pourtant on ne peut y voir un chef-d’œuvre ni même un grand film qui surplomberait son cadre : pourquoi ? Peut-être à cause d’une réalisation trop soucieuse d’invisibilité (tiens ! comme les personnages du film…), au point de provoquer parfois une impression fâcheuse d’insuffisance (balayés par des fondus enchaînés, les plans d’ambiance s’effacent sans laisser le mystère instiller sa pâte). Christian-Jaque est plus artisan que poète ; on peut toujours rêver d’un tel matériau filmé par Vigo ou Grémillon.

Qu’importe : dans Les disparus de Saint-Agil, on voit des scènes de dispute hénaurmes entre Michel Simon et Erich von Stroheim, deux acteurs qui ont défini un type, et n’auront plus jamais leur pareil. Pour cette seule raison (et sans même évoquer les autres numéros d’acteurs d’Armand Bernard, Robert Le Vigan, etc.) le film reste à la hauteur de sa réputation.

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par notulescine
Charger d'autres écrits dans Années 1930

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Terreur au Texas [Terror in a Texas town] (USA, 1958) de Joseph H. Lewis

À la fin du 19e siècle, au Texas, le nabab Ed McNeil veut spolier tous les paysans de leur…